Coronavirus : Une circulaire de la Santé publique pour accélérer la prise en charge des cas Covid 19.

Coronavirus : Une circulaire de la Santé publique pour accélérer la prise en charge des cas Covid 19.

Partager sur :

   Tweet   

0 603

La nouvelle circulaire de la Santé publique (n°73 DHSA/DELM), raccourcit le parcours des malades avec l'objectif d'un diagnostic et d'un traitement précoces.

Cette nouvelle circulaire donne un rôle de premier plan dans la détection, l'investigation, les cas contacts, le suivi à domicile, le triage, la surveillance épidémiologique des établissements d'enseignement, aux dispensaires de quartier (Etablissements de soins de santé primaire ESSP) et aux structures de référence de proximité Covid-19.

La circulaire ne change pas les définitions des cas suspects ou probables et leur lieu de prise en charge qui avaient été introduits par la circulaire n°69 du 2 septembre.

Le parcours des malades:

  • Un éventuel patient (dit cas suspect ou probable) se présente directement dans une clinique privée, un cabinet médical de libre pratique, un dispensaire de proximité ESSP, des urgences hospitalières, un hôpital, une structure de référence de proximité (SRP). Comme il peut avoir été détecté dans le cadre du suivi des cas contacts.
  • S'il est un cas contact ou patient d'un ESSP, d'un cabinet privé ou d'une clinique, il y subit le premier examen clinique pour trier deux catégories: 1. les cas sans signes de gravité et sans facteurs de risque qui sont adressés aux SRP (structure référente); 2. les cas avec signes de gravité et /ou facteurs de risque qui sont adressés directement aux hôpitaux.
  • Dans les SRP et dans les hôpitaux, une deuxième évaluation clinique est effectuée avec test PCR éventuel et ECG.
  • Après cette étape: les cas ne nécessitant pas de PCR (cas des patients avec TDM thoracique présentant aspect en verre dépoli), commencent le traitement. Ceux d'entre eux ayant des facteurs de risques et/ou étant dans une situation modérée ou grave sont hospitalisés directement. Pour les autres (cas suspects, pas cas probables), la PCR est effectuée. Si elle positive et si le cas est asymptomatique ou bénin, la prise en charge est effectuée à domicile.

Le suivi des cas à domicile est effectué par l'ESSP du quartier en coordination avec les autorités.

2020-09-29

Rédigée par : DoctiMaroc

Partager sur :

   Tweet   

0 603

Commentaires

Articles similaires :


Vaccination contre la grippe 2020-2021 : une priorité pour les personnes à risque

Vaccination contre la grippe 2020-2021 : une priorité pour les personnes à risque

La course au vaccin de la COVID-19 va se poursuivre jusqu’en 2021.

La course au vaccin de la COVID-19 va se poursuivre jusqu’en 2021.

Covid 19 : plus d’aération, moins de contamination.

Covid 19 : plus d’aération, moins de contamination.

Covid 19 - Maroc : Installation des hôpitaux de campagne pour essayer de combler l’insuffisance de la capacité litière.

Covid 19 - Maroc : Installation des hôpitaux de campagne pour essayer de combler l’insuffisance de la capacité litière.

Covid 19 : Les vaccins à l'étude dans le monde.

Covid 19 : Les vaccins à l'étude dans le monde.

Covid 19 : Les vaccins à l'étude dans le monde.

Covid 19 : Les vaccins à l'étude dans le monde.